• Thé Serval, le thé sans stress

    Thé Serval, le thé sans stress

    Le thé sans stress
  • Santa Lucia: le Spaghetti le numéro 1 au Mali

    Santa Lucia: le Spaghetti le numéro 1 au Mali

    Santa Lucia: le Spaghetti le numéro 1 au Mali
  • Riz Bongou

    Riz Bongou

  • Jus de fruits DAVIDA

    Jus de fruits DAVIDA

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

SODRAF sarl

Contribution à l’effort de guerre : Le secteur privé apporte 200 millions FCFA

Le lundi 18 mars 2013, que le président de la République par intérim a reçu des mains du président du Collège Transitoire de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), Mamadou Tiény Konaté, accompagné de plusieurs  autres donateurs, le chèque de 200 millions F CFA comme contribution – une de plus -  du secteur privé aux forces armées et de sécurité engagées dans le combat pour la libération totale et la sécurisation du nord du Mali. D’autres versements suivront, a assuré le Président Konaté.

Lire la suite : Contribution à l’effort de guerre : Le secteur privé apporte 200 millions FCFA

Mopti : DES MAGASINS BIEN GARNIS

L’approvisionnement du pays en denrées de première nécessité tel que le riz, le sucre, l’huile et le lait à la veille du mois de ramadan, un des moments de grande consommation de ces produits, occupe une place de choix dans l’agenda des pouvoirs publics. C’est dans cette optique que s’inscrit la visite jeudi et vendredi par le tout nouveau ministre du Commerce et de l’Industrie, des entrepôts de certains grossistes du pays à Mopti après celle de Bamako.

Lire la suite : Mopti : DES MAGASINS BIEN GARNIS

Opération d’exonération sur le riz et le sucre : un impact concret

Malgré un problème de camions pour acheminer les produits depuis les ports, les stocks disponibles sont suffisants, les marchés bien approvisionnés et les prix stables

Le mois de Ramadan qui commence est un mois béni pour les fidèles musulmans. C’est également un mois de pénitence, de sacrifice et de solidarité. C’est aussi le mois le plus dispendieux de l’année. Les consommateurs le redoutent peut être moins pour les multiples privations qu’il impose que pour les dépenses que la période occasionne. Le Ramadan chez nous rime surtout avec les spéculations sur les produits de forte consommation.

Lire la suite : Opération d’exonération sur le riz et le sucre : un impact concret

Chargement d'images en cours

 

Description